Accueil / Actualité / CITES DANS DES ENQUETES DE CORRUPTION : Vers la levée de l’immunité de Ghoul, Chiheb et Saida Bounab
Le ministère de la Justice a saisi le Conseil de la nation et l’Assemblée populaire nationale sur trois dossiers de levée de l’immunité parlementaire, selon ALG24  qui rapporte l’information de source dite sûre...

CITES DANS DES ENQUETES DE CORRUPTION : Vers la levée de l’immunité de Ghoul, Chiheb et Saida Bounab

CITES DANS DES ENQUETES DE CORRUPTION : Vers la levée de l’immunité de Ghoul, Chiheb et Saida Bounab
Le ministère de la Justice a saisi le Conseil de la nation et l’Assemblée populaire nationale sur trois dossiers de levée de l’immunité parlementaire, selon ALG24  qui rapporte l’information de source dite sûre. Selon la source, la Justice a demandé la levée d’immunité parlementaire d’Amar Ghoul, ex-ministre des Travaux publics et des transports et Président du parti TAJ, Seddik Chiheb, ex-Porte-parole du RND d’ Ahmed Ouyahia, et Saida Bounab, députée et membre du Bureau politique du FLN. Elle est également présidente du groupe parlementaire d’amitié Algérie-Sahara Occidental. Comme rapporté précédemment par ALG24, Amar Ghoul est également cité dans l’affaire d’Ali Haddad, qui a entrainé, jeudi dernier, une soixantaine de personnalités devant le tribunal de Sidi M’hamed. Si le Président de TAJ avait échappé à la première convocation, c’est parce qu’il bénéficie jusqu’ici de l’immunité parlementaire, étant Sénateur dans le tiers présidentiel. Seddik Chiheb et Saida Bounab seraient concernés par l’affaire dite « Kamel El-Bouchi », les deux ayant été déjà Présidents de l’APC de Kouba, fief de Kamel Chikhi, alias « El-Bouchi », accusé principal dans l’affaire de saisie de 701 kg de cocaïne à Oran.           

  • À propos Nadine

    Laisser une réponse

    Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.