Accueil / Actualité / DETOURNEMENT DE 24 MILLIARDS DE CENTIMES A LA WILAYA DE TIARET : Les services de sécurité reprennent l’enquête
Un scandale financier de l’ordre de 24 milliards de centimes a été enregistré en 2016 à la wilaya de Tiaret, mais bien vite étouffé au ministère de l’intérieur, vient de nouveau refaire surface. Le dossier explosif, touchant à l’établissement de ...

DETOURNEMENT DE 24 MILLIARDS DE CENTIMES A LA WILAYA DE TIARET : Les services de sécurité reprennent l’enquête

Un scandale financier de l’ordre de 24 milliards de centimes a été enregistré en 2016 à la wilaya de Tiaret, mais bien vite étouffé au ministère de l’intérieur, vient de nouveau refaire surface. Le dossier explosif, touchant à l’établissement de factures fictives et la réalisation de travaux jamais effectués, a été débusqué par les services de sécurité relevant du ministère de la défense qui viennent de reprendre l’enquête. Ce dossier vient d’être revu au peigne fin et prochainement les auteurs comparaîtront devant la justice compétente pour répondre à de très graves accusations retenues à leur encontre.
DETOURNEMENT DE 24 MILLIARDS  DE CENTIMES A LA WILAYA DE TIARET : Les services de sécurité reprennent l’enquête
En exclusivité, le journal «Réflexion" vient d'apprendre auprès de sources sécuritaires ainsi que d'autres  sources généralement bien informées, que l'affaire scandaleuse qui a été étouffée au niveau du ministère de l’intérieur et laquelle est relative au détournement d'un montant de 24 milliards de centimes durant l’année 2016 vient d’être débusquée des calendes grecques par les services de sécurité spécialisés et relevant du ministère de la défense nationale. Ce montant détourné représente des factures fictives ainsi que des travaux qui n'ont jamais été réalisés dont ont bénéficié des commerçants ayant pignon sur rue comme il convient de noter que même certaines marchandises qui n'ont jamais été livrées ont été facturées à tort et à travers. Ce dossier a été rejeté par l'ex-directeur de  l'administration locale en provenance de la wilaya de Tizi-Ouzou et fraîchement installé dans ses fonctions à la wilaya de Tiaret. Cet ex-directeur,l'on se rappelle et devant une forte assistance, a refusé de prendre en charge ce dossier miné et entaché de beaucoup d’irrégularités, tout à signaler que l'information, telle une traînée de poudre ,est arrivée jusqu'aux bureaux du ministère de l’intérieur, lequel a dépêché une commission d’enquête qui a relevé tant d’irrégularités mais le rapport de cette commission a été perdu de vue et plusieurs   observateurs se sont interrogés sur cette affaire que tous les employés et les fonctionnaires de la wilaya connaissent à fond et ont même, été auditionnés par la commission ministérielle.Ces derniers jours,cet explosif dossier a été revu au peigne fin et   prochainement les auteurs comparaîtront devant la justice compétente pour répondre à de  très graves accusations retenues à leur encontre.Pour rappel,la  position de l'ex-directeur de l'administration locale et lequel n'a pas voulu cautionner les irrégularités, lui a coûté le licenciement pur et simple.Affaire à suivre de très près et de grosses têtes vont certainement tomber.

  • À propos Abdelkader Benrebiha

    Laisser une réponse

    Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.