Accueil / Actualité / Le tueur silencieux est de retour !
A chaque saison hivernale, le ‘’tueur silencieux’’ le monoxyde de carbone, ne déroge pas à sa règle et  revient encore cette année générer  des drames, endeuillant ainsi de nombreuses familles ! Malgré les vastes campagnes d...

Le tueur silencieux est de retour !

A chaque saison hivernale, le ‘’tueur silencieux’’ le monoxyde de carbone, ne déroge pas à sa règle et  revient encore cette année générer  des drames, endeuillant ainsi de nombreuses familles ! Malgré les vastes campagnes de sensibilisation aux dangers du gaz qui s’effectuent à  l'approche de la saison hivernale, le nombre des décès par asphyxie  ne cesse d’augmenter, où  il a été enregistré depuis le début de cette nouvelle année, 19 victimes, dans les zones urbaines et rurales et ce en l’espace de 10 jours. Des familles entières, de jeunes couples avec enfants ont péri sous la propagation du monoxyde de carbone durant leur sommeil. Malheureusement, on ne le dira jamais assez, le gaz tue et en silence. La faute à qui ? Deux raisons majeures sont à l’origine des cas d’asphyxie par le monoxyde de carbone. L’on évoque la vétusté et la défectuosité du matériel de chauffage. Le défaut d’aération et de ventilation à l’intérieur des habitations engendre aussi des dégâts humains. Lorsque le monoxyde de carbone n'est pas évacué à temps à l'extérieur de la maison, il prendra la place de l'oxygène. À ce moment-là, l’'irréparable se produit ! À cela, il y a lieu d’ajouter la contrefaçon qui cible les équipements de chauffage utilisés. Ces derniers ne répondent pas aux normes de sécurité requises. Ils sont commercialisés à des prix bas et leur utilisation demeure très dangereuse. Certains importateurs mettent sur le marché national des équipements non conformes. L’on déplore aussi beaucoup d’accidents qui surviennent suite à un mauvais fonctionnement ou à la défectuosité du matériel utilisé. Ce tueur silencieux trouve son origine dans l’insouciance des personnes, à l’achat des appareils précités. En fait, il aurait certainement été possible d’éviter ces pertes en vies humaines si, en premier lieu, ces appareils exposés à la vente, au vu et au su de tout le monde, sauf aux services concernés par le contrôle de la qualité des produits à large consommation, notamment en cette saison froide. Les services de la Protection civile tirent la sonnette d’alarme au regard du nombre de victimes et des appels au secours qui leurs parviennent quotidiennement. Cette situation devient plus inquiétante que  déplorable, expliquée par les erreurs de prévention en matière de sécurité, mauvaise qualité et utilisation des appareils de chauffage et chauffe-bains, ainsi que l’absence de gestes simples, comme s’assurer d’une bonne aération avant de se livrer au sommeil qui finit malheureusement par un sommeil éternel.

  • À propos Amina L.

    Laisser une réponse

    Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.