Accueil / Actualité / AEROPORT D’ALGER : Le responsable de la sécurité limogé
Le directeur général de la sûreté nationale a mis fin aux fonctions du responsable de la sécurité de l’aéroport d’Alger, Mohamed Tiarti, et désigné Omar Bacha comme successeur. Plusieurs hauts responsables au niveau de l’aéroport Houa...

AEROPORT D’ALGER : Le responsable de la sécurité limogé

Le directeur général de la sûreté nationale a mis fin aux fonctions du responsable de la sécurité de l’aéroport d’Alger, Mohamed Tiarti, et désigné Omar Bacha comme successeur. Plusieurs hauts responsables au niveau de l’aéroport Houari Boumediene ont été limogés. Des sources médiatiques affirment qu’il y a un rapport entre la sortie du général-major Saïd Bey et ces limogeages, cependant, le journal électronique arabophone Dzairpress, déclare détenir la confirmation de source sure qu’il n’y a aucun rapport entre ces limogeages et le voyage de l’ex-chef de la deuxième région militaire en France. La cause du limogeage serait l’incapacité de M. Mohamed Touati à s’adapter avec la politique du colonel Lehbiri, et son comportement avec les agents de police. Un policier aurait rédigé un rapport contre le chef de la sécurité de l’aéroport, qui l’aurait maltraité, et le limogeage serait donc la réaction de la DGSN face à cet acte, affirme la source.   

  • À propos Nadine

    Le directeur général de la sûreté nationale a mis fin aux fonctions du responsable de la sécurité de l’aéroport d’Alger, Mohamed Tiarti, et désigné Omar Bacha comme successeur. Plusieurs hauts responsables au niveau de l’aéroport Houa...

    AEROPORT D’ALGER : Le responsable de la sécurité limogé

    Le directeur général de la sûreté nationale a mis fin aux fonctions du responsable de la sécurité de l’aéroport d’Alger, Mohamed Tiarti, et désigné Omar Bacha comme successeur. Plusieurs hauts responsables au niveau de l’aéroport Houari Boumediene ont été limogés. Des sources médiatiques affirment qu’il y a un rapport entre la sortie du général-major Saïd Bey et ces limogeages, cependant, le journal électronique arabophone Dzairpress, déclare détenir la confirmation de source sure qu’il n’y a aucun rapport entre ces limogeages et le voyage de l’ex-chef de la deuxième région militaire en France. La cause du limogeage serait l’incapacité de M. Mohamed Touati à s’adapter avec la politique du colonel Lehbiri, et son comportement avec les agents de police. Un policier aurait rédigé un rapport contre le chef de la sécurité de l’aéroport, qui l’aurait maltraité, et le limogeage serait donc la réaction de la DGSN face à cet acte, affirme la source.   

  • À propos Nadine

    Laisser une réponse

    Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

    *