Accueil / Ottoman / POUR DETOURNEMENT DE PLUS DE 12 MILLIARDS DE CTS : Deux partenaires espagnols condamnés à la prison à Oran
La Cour d'appel d’Oran a confirmé le verdict précédent qui est d’un an de prison ferme contre deux ressortissants espagnols pour leur  implication dans une affaire d’abus de confiance et de détournement de deniers publics dans une entreprise algérienne spécialisée dans le domaine de la construction. Ils ont été reconnus coupables d’avoir causé à l’entreprise une lourde perte financière dépassant les 12 milliards de centimes qu’ils ont échangés contre des devises fortes pour payer les salaires de leurs travailleurs en territoire espagnol sur le compte de l'entreprise dont ils ont camouflé et détruit les comptes en leur faveur. En Octobre 2013, le représentant d’une entreprise spécialisée dans le domaine de la construction s’est présenté aux éléments de la gendarmerie nationale à Es Senia en vue de déposer une plainte officielle que l’entreprise a été soumise à un détournement de fonds, d'une valeur totale de plus de 12 milliards de centimes en pointant d’un doigt accusateur deux partenaires espagnols. Immédiatement après l’information, la brigade de recherche auprès du Groupement territorial de la gendarmerie nationale ont ouvert une enquête approfondie en se basant sur l'expertise scientifique et technique afin de déterminer les circonstances de l'écart financier et qui a abouti à l'arrestation des deux étrangers.                       

POUR DETOURNEMENT DE PLUS DE 12 MILLIARDS DE CTS : Deux partenaires espagnols condamnés à la prison à Oran

La Cour d’appel d’Oran a confirmé le verdict précédent qui est d’un an de prison ferme contre deux ressortissants espagnols pour leur  implication dans une affaire d’abus de confiance et de détournement de deniers publics dans une entreprise algérienne spécialisée dans le domaine de la construction. Ils ont été reconnus coupables d’avoir causé à l’entreprise une lourde perte financière dépassant les 12 milliards de centimes qu’ils ont échangés contre des devises fortes pour payer les salaires de leurs travailleurs en territoire espagnol sur le compte de l’entreprise dont ils ont camouflé et détruit les comptes en leur faveur. En Octobre 2013, le représentant d’une entreprise spécialisée dans le domaine de la construction s’est présenté aux éléments de la gendarmerie nationale à Es Senia en vue de déposer une plainte officielle que l’entreprise a été soumise à un détournement de fonds, d’une valeur totale de plus de 12 milliards de centimes en pointant d’un doigt accusateur deux partenaires espagnols. Immédiatement après l’information, la brigade de recherche auprès du Groupement territorial de la gendarmerie nationale ont ouvert une enquête approfondie en se basant sur l’expertise scientifique et technique afin de déterminer les circonstances de l’écart financier et qui a abouti à l’arrestation des deux étrangers.                       


  • À propos Touffik

    Laisser une réponse

    Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.